lundi 21 septembre 2015

Vigicolis devient WelcomeTrack

http://www.welcometrack.com/?utm_source=Blog&utm_medium=Link&utm_campaign=ChangementMarque

Lorsque nous avons lancé Vigicolis en 2012, la solution était principalement destinée au e-commerçants souhaitant contrôler la qualité de leurs livraison sur Coliposte.

Après quelques mois, nous avons pivoté pour élargir son champ d’application : à la logistique au sens large et à l’ensemble des transporteurs. Nous nous sommes également résolument tournée vers la relation client. Le changement de nom de notre solution est la dernière étape de ce pivot.

Nous sommes donc très heureux de vous présenter notre nouveau nom : WelcomeTrack, ainsi que notre nouvelle identité visuelle qui sera progressivement déclinée sur tous nos supports.

Ce nouveau nom prépare également le lancement de notre solution sur le marché européen.

lundi 22 juin 2015

Retrouvez Vigicolis à Shake 2015 la semaine prochaine à Marseille


Vigicolis participera à la seconde édition de #shake15 qui se déroulera les 29 et 30 juin prochain.

Comment réussir dans un monde en pleine mutation ?
Comment imaginer son commerce de demain ?

Shake est né en 2014 pour répondre à ces problématiques en proposant aux professionnels du
commerce en ligne de se réunir pour “secouer” leur futur…
  • Rencontrer ceux qui réussissent, les experts et les praticiens
  • Penser l’avenir avec les meilleurs
  • Passer à l’action, agir, construire
  • Renforcer son réseau pour se soutenir et collaborer
  • Passer de bons moments entre professionnels dans un cadre exceptionnel
 Pendant 2 jours, 50 intervenants et experts donneront 70 conférences et ateliers dans le cadre prestigieux du Plais Pharo où se trouveront également 60 exposants.

Nous vous attendons ! Les inscriptions sont ici


mercredi 20 mai 2015

Didier Glemarec rejoint Vigicolis

Vigicolis accélère son développement en recrutant Didier Glémarec en tant que Business Development Manager.

Serial entrepreneur, Didier évolue dans le monde du e-commerce depuis de nombreuses années. En 1995, il crée Aspasia, une des premières web agency, rachetée 4 ans plus tard par le groupe D Interactive. Il crée ensuite en 2004 LeadShare, une agence de webmarketing qui propose des chéquiers de réductions aux e-commerçants. Il développe son activité à l’international et devient leader du marché.

En parallèle, Didier a également co-organisé le Barcamp e-commerce qui a rassemblé sur 5 éditions plusieurs centaines de e-commerçants et de prestataires.

Convaincu par la vision de Vigicolis, il intègre l’équipe en ayant pour mission de coordonner l’équipe commerciale et d’accélérer le développement commercial de la société pour en faire l'acteur majeur de la fidélisation clients du click à la possession.

vendredi 15 mai 2015

Vigicolis Tour

Nous aurons le plaisir de vous retrouver et de vous présenter les nouveautés de Vigicolis sur différents salons dans les prochains mois :

Lengow Ecommerce Day - Paris - 2 juin 2015
Pour sa 3ème édition parisienne, le Lengow Ecommerce day accueil plus de 700 e-commerçants et partenaires à l'espace Tapis Rouge. Au programme : des keynotes, des workshop, un concours de startup et du networking. Vigicolis est partenaire de l'événement et vous accueille sur son stand toute la journée - #LengowDay


Shake - Marseille - 29 & 30 juin 2015
Shake 2015 promet 2 jours de partage d’expériences (extraordinaires), de rencontres et d’apprentissage dans le cadre du superbe palais de Faro - #Shake15

E-Commerce Paris - Paris - 21 - 23 septembre 2015
On ne présente plus le salon E-Commerce Paris qui est devenu en plus de 10 ans le rendez-vous incontournable de l'écosystème - #ECP15

Nous sommes impatient de vous retrouver !

mardi 21 avril 2015

Calcul des délais e-commerce

J'avais publié il y a quelques temps deux articles sur les indicateurs de livraison à surveiller dans le cadre d'une activité e-commerce. Ces indicateurs s'appuie pour un certain nombre d'entre eux sur des délais.Ces délais sont nombreux et s'avèrent pour certains un peu compliqué à calculer d'où la raison d'être de cet article.

Le schéma ci dessous  modélise les différents délais, leurs relations entre eux ainsi que les dates qui encadrent ces délais.


Selon la personne qui regarde ces délais, les modes de calcul peuvent être différents. On peut ainsi distinguer 3 visions :
  • La vision marchand : les délais sont alors calculés en jours ouvrés
  • La vision client ou destinataire : Les délais sont calculés en jours calendaires
  • La vision transporteur : Elle ne s'applique qu'à la phase de livraison, les délais sont la aussi calculé en jours ouvrés mais peuvent être décalés par rapport à la vision marchand si la date d'expédition du marchand ne correspond pas à la date de prise en charge du transporteur.
Le délai global est le "click to possession", il s'agit du délai exprimé en jour calendaire entre la commande (le click) et la prise en main effective de colis par le destinataire final (la possession). Ce délai est celui qui intéresse en premier lieu le client, mais il est à manipuler avec précaution en fonction des circonstances de la commande. Un délai long n'est en effet pas nécessairement synonyme d'insatisfaction client.

Le délai global se décompose en différents délais "primaires" que l'on pourra combiner entre eux :
  • Délai de validation : entre la commande et la validation
  • Délai de préparation : entre la validation de commande et l'expédition
  • Délai de prise en charge : entre l'expédition par le marchand et la prise en charge par le transporteur
  • Délais de livraison : entre l'expédition et la première présentation ou la mise en instance de l'expédition (pour la vision marchand). Il suffit de retrancher le délai de prise en charge pour obtenir la vision transporteur. Ce délai est composé de 2 phases : une phase d'achem
  • Délai de prise en main : entre la première présentation (ou la mise en instance) et la possession.
En plus de ce modèle classique de livraison, un modèle de livraison sur rendez-vous se développe de plus en plus. Il était déjà utilisé largement pour la livraison des "lourds ou encombrants" mais la livraison interactive y a également largement recours. Ce service de livraison qui vise à laisser le choix au destinataire, notamment, en décalant sa livraison à un jour choisi par le ce destinataire arrive en effet chez de plus en plus de transporteurs.

Sur ce modèle, le délai de livraison n'est plus le véritable enjeu pour la satisfaction client. Il faudra en effet plutôt suivre deux délais particuliers :
  • Délai de tentative de prise de rendez-vous : entre l'expédition et la première tentative de prise de rendez-vous
  • Retard : écart entre la date du rendez-vous et la livraison effective (possession)
Tous ces délais sont à monitorer indépendamment les uns des autres pour détecter les éventuelles anomalies et définir des plans d'actions pour les améliorer et contribuer à une meilleure satisfaction client.

Le calcul de ces délais est la base du travail de Vigicolis mais ils ne sont pas une fin en soit ; notre mission est depuis toujours d'aider les e-commerçants à fidéliser leurs clients sur la phase de livraison !

mercredi 25 mars 2015

Petit déjeuner Vigicolis - 15 avril à Lille

 Vigicolis organise un petit déjeuner à Lille (Euratechnologie) le 15 avril prochain sur le thème "KPI, statistiques et innovation dans la logistique e-commerce".

Cette matinée sera l'occasion de vous présenter les dernières innovations de Vigicolis mais également et surtout d'échanger entre e-commerçants autour de ces questions.

8h30 - 9hAccueil et café
9h - 9h30Introduction et présentation des fonctionnalités statistiques de Vigicolis - Frédéric Mirebeau
9h30 - 9h45Observatoire de la Logistique E-commerce Fevad - Frédéric Mirebeau - Vigicolis & Amihossein Malekzadeh - Logmatic.io
9h45 - 10h30Cas client - Christophe Leroy - Motoblouz / D3T
10h30 - 11h15l'innovation dans la logistique et la livraison - Fabien Esnoult - Aslog / Geopost
11h15 - 12hÉchange

L'inscription est gratuite ! (mais le nombre de place est limité)

Nous sommes impatient de vous y retrouver !

vendredi 20 mars 2015

Grand succès pour le lancement de l'Observatoire de la Logistique E-commerce


C'est devant une salle comble qu'a été lancé hier au salon E-commerce One to One de Monaco l'Observatoire de la Logistique E-commerce. 

Ce projet a été lancé à l’initiative des e-commerçants français réunis au sein de la Commission Transport et Logistique de la la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Il vise à développer la connaissance et l’information sur les activités liés à la livraison de colis et entend ainsi contribuer à une optimisation des services de livraison au profit des entreprises et des consommateurs.

L’Observatoire a été rendu possible grâce au rôle de catalyseur de la Fevad auprès des marchands et transporteurs, et aux données fournies par le consortium de spécialistes big data de solutions de traçabilité logistique et de CRM qui sont partenaires du projet depuis son origine : DDS, Neopost Shipping et Vigicolis.

Le résultat est une base de données inédite, constituée d’informations logistiques enrichies et anonymisées de plusieurs centaines de marchands qui ont accepté de rejoindre l’Observatoire et qui représentent collectivement plus de 40 millions de colis par an (environ 10% du marché) représentatifs du e-commerce français sur tous les services de logistique.

Avec cet Observatoire, la Fevad souhaite mettre en place un dispositif  pérenne qui vise à fédérer sur la durée l’ensemble des parties prenantes autour d’un outil partagé et à promouvoir les bonnes pratiques ainsi qu’une saine émulation entre les différents maillons de la chaine.

La Fevad a apporté une attention particulière à la méthodologie en dotant le projet d’un Comité scientifique composé d’experts indépendants chargés d’en assurer la pertinence et l’impartialité.
Selon Stéphane Tomczak, Head of eLogistics pour la Fevad et Ecommerce Europe : « Ce projet disruptif et ambitieux marque après un an de travail intense le succès d’une initiative collective des e-commerçants français qui ont œuvré dans une approche concertée avec l’ensemble des parties prenantes. Cet outil est une formidable opportunité pour tout notre secteur de travailler conjointement pour accroître la satisfaction client et ainsi contribuer au développement des ventes en ligne. »

De nombreux indicateurs seront disponibles dans l’Observatoire : délai de préparation de commande, délai de livraison, délai de prise de RDV, taux de respect du RDV, taux de respect de l’engagement contractuel du fournisseur, taux de succès de la livraison au 1er passage… Ils seront disponibles dès l’été 2015.

Ces indicateurs seront disponibles gratuitement pour tous les clients Vigicolis qui ont accepté de contribuer à l'alimentation de l'Observatoire.

lundi 9 février 2015

E-commerce, 27 conseils d'experts




Face à la multiplicité des enjeux liés au e-commerce, il est parfois difficile pour un webmarchand de définir une stratégie bien rentable pour la nouvelle année qui commence. Référencement naturel, Adwords, Social Media, Recommandations personnalisées… il faut faire des choix ! Car à trop vouloir tout faire, on fait les choses n’importe comment et on perd de l’argent. L’objectif est donc de de se concentrer et investir sur 3 ou 4 leviers. Avec des stratégies bien pensées, vous pourrez aisément améliorer l’ergonomie de votre boutique, l’expérience utilisateur, votre référencement, le suivi de la livraison... Et à terme, augmenter votre taux de conversion et fidéliser vos clients.

Pour vous aider à faire ces choix, WiziShop a pris soin de contacter 27 experts du e-commerce dont Vigicolis, des personnes de renom qui ont accepté de vous dévoiler leurs meilleurs conseils pour réussir en 2015. Ces experts, venant tous de domaines différents, vous donnent rendez-vous dans un livre blanc que vous pouvez télécharger gratuitement. Vous aurez donc le choix de piocher dans chacun des sujets qu’ils traitent pour définir quels sont ceux qui sont les plus pertinents pour votre activité.

En 2015, il n’y a plus de place pour l’amateurisme. Au milieu des 157 300 boutiques en ligne actives à ce jour, vous devez tirer votre épingle du jeu et être rentable !

Je vous invite donc à télécharger gratuitement le livre blanc “27 conseils d’experts pour réussir son ecommerce en 2015” en cliquant sur le lien ici

lundi 26 janvier 2015

A quoi sert la culture d'entreprise dans une start up ?

Le co-fondateur de 1001 Menus, Xavier Zeitoun, évoquait sur son blog la difficulté de créer une culture d'entreprise pour une startup. Cet article, été repris sur Maddyness, rejoint une préoccupation que j'ai depuis plusieurs mois chez Vigicolis.

Comme Xavier, j'ai voulu en lançant Vigicolis créer une entreprise différente de ce que j'avais pu connaitre en tant que salarié. Je suis intimement convaincu que l'innovation technologique et de service qui caractérise les startups doit s'accompagner d'une innovation sociale et managériale. Comme lui et sans doute comme la plupart des fondateurs de startup je suis pris dans la gestion du quotidien et le temps que je peux consacrer au plus long terme passe d'abord dans la stratégie et si il en reste on peut commencer à penser à la culture d'entreprise.

Je suis en revanche plus optimise (ou peut être plus naif ?) que lui sur l'état d'esprit des salariés en France. Je suis convaincu que les aspirations des salariés sont diverses, que certains trouvent du plaisir à s'investir pleinement dans leur travail et d'autres souhaitent s'investir dans leur vie familiale et extra professionnelle. Ces deux aspirations sont tout à fait légitimes mais il est clair que les premiers s'épanouiront plus dans des startup où la passion et l'engagement reste un moteur important.

Xavier considère qu'une culture d'entreprise est nécessaire au moment où la startup commence à embaucher plusieurs salariés par mois. Je pense désormais pour ma part qu'elle doit être pensée bien avant même si c'est sans doute à ce moment là qu'elle devient indispensable.

Mais au fait, à quoi sert la culture d'entreprise ?

En interne, la culture d'entreprise et les valeurs en particuliers servent à guider l'ensemble des collaborateurs dans leur comportement aussi bien vis a vis des clients que des fournisseurs, partenaires ou des autres salariés. Elle donne de l'autonomie à chaque personne tout en permettant de s'assurer que tout le monde fonctionne dans le même état d'esprit. Par exemple, si une des valeurs de l'entreprise est la transparence chaque collaborateurs sait quoi dire à un client en cas de problème .... la vérité.

En externe, ces valeurs et cette culture servent à alimenter et construire la fameuse "Marque employeur" dont parlent beaucoup les cabinets de recrutement et qui permet d'attirer les talents.

Lors d'un recrutement les valeurs sont le premier filtre de sélection non négociable. Si le candidat n'est pas en adéquation avec l'ensemble des valeurs il ne pourra pas fonctionner durablement dans l'équipe.

Pour toutes ces raisons, il me semble maintenant important de réfléchir à la culture que l'on veut pour son entreprise au plus tôt et le plus rapidement possible formaliser ses valeurs même si cela va certainement s'affiner ou évoluer.